Cet article donne plusieurs conseils et astuces pour une utilisation réussie des nuages de points.

Ces recommandations permettront de s’assurer que les performances sont aussi élevées que possible lors de l’analyse de votre projet de nuage de points.

Sur notre page vidéo, vous pourrez trouvez plusieurs vidéos sur les nuages de points. Jetez-y un coup d’œil lorsque vous commencez à travailler avec des nuages de points: https://vimeo.com/showcase/pythagoras.

 

1. Taille du projet

Essayez toujours de garder la taille du nuage de points aussi grand que le projet réel.

Un nuage de points beaucoup plus grand que le projet réel rend plus difficile de se déplacer à travers ce nuage de point dans la fenêtre 3D.

En outre, il sera plus difficile de trouver les parties dans le nuage de points qui sont importants pour vous.


2. Suppression de parties du nuage de points

Pythagoras a la capacité d’effacer des parties d’un nuage de points dans la fenêtre 2D ou 3D. Vous pouvez trouver ces fonctionnalités sur le côté gauche de l’écran dans la fenêtre 2D ou 3D.

Fenêtre 2D:

 

Fenêtre 3D:

 

Toutes les opérations de coupe dans les nuages de points sont stockées dans un fichier séparé pour éviter les conversions.


3. Boîte de coupe 3D / Coupes

Lorsqu’un grand nuage de points doit être évalué, analysé ou vectorisé, alors les coupes et les boîtes de coupes 3D sont un outil très puissant pour isoler certaines parties du nuage de points.

Pythagoras prévoit trois types de coupes :

  • Coupe verticale (1e fonction)
  • Coupe horizontale (2e fonction)
  • Boîte de coupe 3D (3e fonction)



Les coupes verticales et horizontales, créent une coupe dans le nuage de point.

La fonction boîte de coupe 3D isole une partie spécifique du nuage de points.


Coupe horizontale ou verticale:


 

La création d’une coupe horizontale ou verticale résulte comme affichée sur l’image ci-dessus.



Boîte de coupe 3D:


 

À l’intérieur de la boîte de coupe 3D, vous voyez une petite flèche jaune dans le fond et une deuxième dans le haut avec au centre un cercle rouge. 

Avec les flèches jaunes, il est possible de déterminer et de modifier l’épaisseur de la coupe. Le cercle rouge vous permet de déplacer la coupe à travers le nuage de points.

 

La création d’une boîte de coupe 3D donne un résultat comme indiqué dans l’image ci-dessus.

 

Avec les petites flèches bleus a gauche et a droite il est possible  d’ajuster la largeur de la boîte de coupe.



Dans le centre, autour de la boule rouge, il y a une flèche jaune, bleue et verte. Avec ces flèches, vous pouvez pivoter la boîte de coupe 3D et la déplacer selon les directions des flèches.

 

L’utilisation des coupes et des boîtes de coupes 3D est cruciale pour un bon flux de travail.


 

4. Plan de travail

Pour dessiner facilement dans la fenêtre 3D, nous utilisons des plans de travail.

Pythagoras prévoit trois types de plan de travail:

  • Plan de travail verticale (1e fonction) – pour vues de façade
  • Plan de travail horizontale (2e fonction) – pour plans au sol 
  • Plan de travail par trois points (3e fonction) – pour les toitures incliné

 


Lorsqu’un plan est activé, tous les objets dessinés dans la fenêtre 3D sont projetés dans le plan actif.


La création d’un plan de dessin donne un résultat comme indiqué dans l’image ci-dessus.

Le plan de travail est indiqué par un gris clair. 

La ligne magenta indique qu’un objet dessiné est projeté à cet endroit jusqu’au plan gris clair.

L’utilisation des plans de travail dans les nuages de points est cruciale pour un bon flux de travail.



5. Paramètres écran

Les différents paramètres écran sont utile pour améliorer la visualisation 3D des nuages de points ainsi de mieux les analyser.


Les deux principales ont été indiquées sur l’image ci-dessus.

EDL:

Mieux connu sous le nom Eye Dome Lighting. Ce paramètre ajoute un effet d’ombre au nuage de points. Cela met l’accent sur la distance entre les parties du nuage de points.

Dynamique (taille de point):

La taille dynamique du point est un paramètre très important lorsque vous déplacez la caméra près de certaines parties d’un nuage de points. En changeant dynamiquement la taille du point, Pythagoras crée un effet modèle. Cela empêche certaines parties du nuage de points d’être mal visibles lorsque la caméra est à proximité.


6. Transformation Helmert

Il est possible d’effectuer une transformation Helmert sur un nuage de points. Dans les petits projets, cela aura peu d’effet sur les performances, mais dans les grands projets de nuage de points, le dessin peut devenir moins performant après la transformation.

Il est recommandé de géoréférer le nuage de points dans le logiciel du fabricant de mesurage.


7. Combinaison de données

Il est possible de combiner d’autres données avec un nuage de points.

Si la surface des autres données est beaucoup plus grande que la surface du nuage de points, le dessin peut devenir moins performable.

Par exemple:

La combinaison d’une grande image GeoTIFF avec un nuage de points plus petit peut provoquer des pertes de performance en raison de l’utilisation plus lourde de la carte graphique et du processeur.

Il est généralement recommandé qu’aucune autre donnée ne soit importée dans le dessin lors de l’analyse des nuages de points.